jeudi 24 novembre 2016

EST-CE QU'ON POURRAIT PARLER D'AUTRE CHOSE ?


CAN'T WE TALK ABOUT SOMETHING MORE PLEASANT ?

( EST-CE QU'ON POURRAIT PARLER D'AUTRE CHOSE ? )

traduit de l'anglais (États-Unis) par Alice Marchand

Un récit qui parle de la vieillesse et de la mort sans faux-semblants, avec une pointe d'exaspération même, mais également avec un fond de tendresse et un humour féroce, noir et outrageusement hilarant (je n'aurai jamais autant ri sur le sujet !) ?
Je l'ai trouvé ! C'est cet album épatant de Roz Chast qui parle de ses parents alors qu'ils arrivent à un âge où il faut voir la réalité en face. Ils ont 90 ans passés, leur santé physique et mentale se dégrade de façon inéluctable, la mort leur rôde autour, c'est évident, d'ailleurs elle finira par avoir leur peau, et s'ils sont dans le déni le plus total, leur fille unique n'a pas d'autres choix que de faire ce que toute personne redoute un jour : devoir inverser les rôles et prendre soin de ses parents.

C'est d'autant plus difficile pour elle que dès qu'elle a pu quitter le cocon familial et mettre les voiles, elle n'a pas hésité une seconde, et c'est toujours avec beaucoup de réticence qu'elle vient leur rendre visite. Quant à ses parents, véritables inséparables qui se sont connus à l'école et qui n'ont jamais demandé l'aide de personne, ils ne vivent pas forcément bien l'intrusion subite de leur fille dans leur vie. La mère a en plus un caractère fort et autoritaire comme j'en ai rarement vu, même à 90 ans passés, quel personnage ! Je dois dire qu'elle m'aura beaucoup fait rire !

Et s'il n'y avait qu'elle ! Tout le sujet, cette situation très difficile de la vieillesse avant la mort, vécue à la fois par les parents et la fille, est traité avec un humour salutaire qui frôle parfois l'irrévérencieux, mais bon sang, qu'est-ce que c'est bon d'en rire !
Ceci dit, c'est un livre qui m'a fait réaliser avec effroi les affres de la vieillesse, celle où l'on n'a plus le contrôle sur grand-chose, où faire deux pas est un calvaire abominable, où on tombe sans préambule, juste parce que les os nous lâchent, comme ça, sans crier gare, où on perd la boule, où on est complètement déconnecté de la réalité. Non, en vérité, quel horrible cauchemar ! Ça n'a absolument rien de drôle, alors franchement, qu'elle ait réussi à me faire rire sur ce sujet, c'est un exploit !

Si Roz semble prendre le tout avec dérision, on sent combien cette situation a été pénible à traverser malgré tout. Elle peut paraître dure avec ses parents en décrivant leurs tics exaspérants et leur déchéance effroyable, mais elle ne se donne pas le beau rôle pour autant. Pour avoir vécu des situations presque similaires avec ma mère dont j'ai essayé de m'occuper alors qu'elle était gravement malade, je n'ai pu que m'identifier à certaines réactions de Roz, et j'avoue que ça m'a fait beaucoup de bien de la lire. Ce n'est pas une situation facile, on la vit même comme une terrible injustice, mais on doit faire avec. On ne réagit pas toujours avec patience, on n'est pas toujours fier de soi, mais on fait de notre mieux.

Cette histoire se déroulant aux États-Unis, on en apprend aussi beaucoup sur le système de santé américain. Sans assurances, si les parents n'ont rien prévu, ça peut être très dur pour les enfants. Et s'il n'y avait que ces aspects à prévoir. Il faut gérer l'état de la maison, les paperasses à trier, les objets à jeter, des années de souvenirs certes, mais pensez à ceux qui devront tout trier pour vous (qu'est-ce que j'ai ri du bazar dans la maison, avec des photos trouvées dans une vieille cafetière qui trônait encore dans la cuisine) (pour ne citer qu'un exemple) et qui mettront leur nez dans ce que vous aimeriez peut-être garder secret.

C'est un très beau livre-hommage à ses parents, un livre qui ose parler de la vieillesse et de la mort sans pathos, sans gants, tout en parvenant à y instiller un humour absolument désopilant. Ça n'en est pas moins un récit extrêmement poignant malgré tout (sur la fin, ce récit m'a totalement chamboulée), car l'exaspération exprimée, en fin de compte, c'est l'exaspération qu'on ressent pour les gens qu'on aime et qui comptent, dictée par le désespoir. C'est quelque chose d'assez bouleversant humainement je trouve.

C'est un ouvrage à mi-chemin entre littérature et bande-dessinée, la part du texte étant assez importante pour un album classique. L'auteure y fait preuve d'un talent certain pour la narration. On y trouvera quelques photos également, ce qui fait de ce livre un petit OLNI précieux, jubilatoire et savoureux, catégorie pépite, adoubé coup de coeur !

L'auteure
Rosalind Chast, dite Roz Chast, née en 1954 à Brooklyn, est une auteure de bande dessinée et une dessinatrice américaine.

Intègre le  

14 commentaires:

  1. "OLNI précieux, jubilatoire et savoureux, catégorie pépite, adoubé coup de coeur !" Voilà qui ne va pas m'aider !!

    RépondreSupprimer
  2. Hop, hop, hop, il me le faut cet album !
    (en ce moment tu me tentes beaucoup trop, va falloir que ça change^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est vrai, ces derniers jours, j'ai eu la main heureuse dans mes choix de lecture, mais ça faisait longtemps que je n'avais pas eu de vrais plaisirs de lecture de ce genre. Pas de panique, ce qui suit ne sera pas aussi enthousiaste.;-)

      Supprimer
  3. Un sujet qui me tient à coeur vu que mes parents avancent en âge (85 et 87 ans!).
    Merci pour cette nouvelle participation à mon challenge et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, bah, nous avançons tous en âge !;-)
      Je me souviens que tu disais ne pas trop aimer les BD mais je pense sincèrement que tu pourrais tenter celle-ci.
      Bonne fin de semaine !

      Supprimer
  4. Je ne réfléchis même pas, ce bouquin est totalement pour moi!!! (et tu sais, boostée par le frangin et son épouse, j'ai commencé à 'nettoyer' chez ma mère -t'inquiète, encore en forme pour son âge, avec son aide bien sûr, on s'amuse bien, Emmaus et la déchetterie sont nos amis!Ma mère est formidable, elle accepte de jeter!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, encore en forme et alerte (lire, ça aide :-)). En fait, je pense aussi que tant qu'il n'y a pas de maladies graves (mais ça vaut pour n'importe quel âge), ça va encore.
      Ah oui, c'est un livre à mettre entre toutes les mains à mon avis. Ça permet de rire d'un sujet un peu difficile et qui concerne un peu tout le monde quand même.

      Supprimer
    2. Hiiiiiiiiiiii! je n'y croyais pas, donc je vérifie seulement maintenant, mais :
      IL EST A LA BIBLI!!!!
      (danse du scalp!)

      Supprimer
    3. Yeeeaah ! Non franchement, ta bib' est épatante ! Tiens d'ailleurs, moi aussi je l'avais trouvé à la bib' cet album. Tombée dessus complètement par hasard et c'était estampillé "Coup de coeur des bibliothécaires":-)

      Supprimer
  5. J'aime bien ces "BDs témoignage" et celui-ci me tente. Pareil que Keisha : il est à ma bibliothèque et je l'ai réservé :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! On est quand même vraiment chanceux avec nos bib' ! :-) Bon, je guette ton avis du coup, je suis assez confiante sur ce coup-là mais sait-on jamais...:-)

      Supprimer
  6. Arriver à parler avec humour d’un sujet qui n'est pas du tout facile, il faut déjà un talent. On sent à quel point il t’a fait rire et ça fait plaisir! (oh qu’elle doit être détestable quand même cette mère avec son caractère fort du haut de ses 90 ans! ^^). On sent aussi qu’il t’a ému, qu’il a été extrêmement touchant, d’autant plus que tu as vécu une situation similaire... Très envie de le découvrir celui-là!
    Bon lundi à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une situation très personnelle que décrit l'auteure mais ça a une portée universelle (qui n'est pas confronté à la vieillesse, à la maladie, à la mort, ne serait-ce qu'à travers son entourage ?) et chacun peut s'identifier d'une manière ou d'une autre, je pense, à quelques détails près. Je n'ai pas trouvé la mère détestable, elle n'est pas fondamentalement méchante, mais c'est un personnage très particulier et très autoritaire, et malgré tout très touchant. Le duo avec son mari est assez drôle !
      Un album que je recommande sans hésitation ! :-)
      Bon début de semaine.

      Supprimer

Bon, je modère ou je vous laisse prouver de la façon la plus tordue que vous n'êtes pas un robot ? Je modère, hein ?^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...